La méditation

Méditation vipassana  

 

 

«Méditation de la vision directe »

 

Remarque importante :

Il est fortement conseillé de faire appel à un guide expérimenté pour aborder ce type de méditation.


En fait il y a toujours un « support » ou un thème à la méditation dans le chapitre précèdent, la Méditation samatha, il s’agit tout simplement de la respiration. La différence entre les deux types de méditations est théoriquement claire, dans la pratique elle est bien mince et il est possible de passer de l'une à l'autre sans vraiment s'en rendre compte. 

 

La méditation Vipassana commence comme la méditation shamatha, mais lorsque vos pensées ont fini de défiler, que le calme intérieur est établi, vous concentrez votre pensée sur le thème de méditation de votre choix et laissez venir les messages du conscient ou du subconscient, et examinez avec sérénité et détachement les images et les sensations de votre intuition comme un scientifique étudie des bactéries dans son microscope.

Là où la méditation shamatha est un entraînement qui consiste à développer la concentration, la sérénité, le calme mental, la méditation vipassana est une "vision", une chose qui se développe petit à petit grâce à l'apprentissage préalable de la concentration. C’est cela la vision directe.


Je rappelle encore une fois que la tradition Zazen ne fait pas cette distinction entre les deux sortes de méditations.


La Terre et la Lune
 

Voici quelques exemples de sujet de méditation.


La paix, la tranquillité
La chose à laquelle vous devez penser en respirant est la paix. Lorsque vous inspirez, sentez que vous faites entrer une paix infinie dans votre corps. Le contraire de la paix est l’agitation. En expirant, sentez que vous expulsez l’agitation qui se trouve en vous, tout comme celle que vous voyez alentour. En respirant de la sorte, vous constaterez que l’agitation vous quittera.

La joie
Après avoir pratiqué cet exercice plusieurs fois, imaginez que vous inspirez de la joie, une joie infinie, et que vous expirez la tristesse, la souffrance et la mélancolie.

L’énergie la lumière
Visualisez une source lumineuse qui vous entoure et rayonne au-dessus de vous. Remplissez-vous de lumière…Imaginez l'énergie qui vient de la terre, se répand dans votre corps, le purifie, le fortifie. Sentez que ce n’est pas de l’air mais de l’énergie cosmique que vous inspirez. Ayez le sentiment qu’une formidable énergie cosmique entre en vous à chaque inspiration. Cette énergie coule en vous comme une rivière, lavant et purifiant tout votre être. Ensuite, lorsque vous commencez à expirer, sentez que vous rejetez tous vos déchets : vos mauvaises pensées, vos idées obscures, vos actions impures.

L’amour
Créez un grand espace dans votre cœur et ressentez-y la paix, l'amour, la sérénité…Remerciez la vie pour tout ce qu’elle vous apporte : les grands bonheurs, comme les plus petits… Continuez à respirer profondément et ouvrez les yeux lorsque vous vous sentirez prêt…

Etc…..